WAO AFRIQUE: 30 ans

Pendant trois décennies, la WAO Afrique a fait ses prouesses dans le domaine de la promotion et de la protection des droits de l’enfant.  Voici  ci- joint le rapport de toutes les activités de la WAO dès son existence jusqu’ à nos jours.

Campagne de sensibilisation sur les violences faites aux enfants

150 millions de filles et 73 millions de garçons ont subi des violences sexuelles en 2002, et les chiffres sont en augmentation dans les pays… 82 millions de filles ont été mariées avant l’âge de 18 ans. Il faut que ce phénomène prenne fin. Nous disons NON.

La maltraitance envers les enfants est une forme de violence. Etant des êtres très fragiles, ils ont besoin d’être protégés et encadrés. Les violences faites aux enfants les poussent à fuguer: c’est la mobilité. Aidons les enfants à réaliser leur projet de vie. Non à la violence faite aux enfants.

Dans le sillage de cette campagne , la chargée de programme de WAO AFRIQUE  a été invitée en compagnie du secrétaire exécutif de FODDET( Forum des Organisations de Défenses des droits de l’enfant au Togo) à une émission sur Radio Djéna sur la thématique des violences faites aux enfants et surtout  ceux en mobilité  dans les foyers et ménages. Voici l’émission complète:

Les activités de distribution de kits scolaires Partie 1

Distribution de kits scolaires

 L’ éducation des enfants vulnérables des préfectures de l’Akébou, Avé et de Wawa tient à cœur à la WAO Afrique depuis une dizaine d’années. Elle organise la distribution de kits scolaires à des élèves nécessiteux de ces préfectures. Le kit est composé de: tissu kaki, livres de lecture et de calcul  ,les cahiers, ensemble géométrique, les crayons de couleurs et de sacs. Elle mène  cette activité dans le but de permettre  aux enfants vulnérables de continuer leur projet de vie.  Elle garantit la rentrée pour cette année à 150 enfants vulnérables et nécessiteux de la classe de CM2.

Aperçu des articles scolaires

 Ça fait au moins une dizaine d’années que la WAO distribue des kits scolaires chaque rentrée aux nouveaux arrivants en classe de CM2. Pour permettre vraiment à d’autres enfants très vulnérables de bénéficier de ces livres  et aussi pour pérenniser ses actions , la WAO a décidé que les livres soient  retournés à la fin de l’année aux établissements par les élèves qui en avaient bénéficié. », a indiqué Cléophas Mally, Directeur Exécutif de WAO Afrique

Production de dessin child friendly sur le serment de défense

La WAO Afrique a organisé un atelier de production de dessin visant à rendre plus efficace child friendly, le serment de défense des enfants utilisé au centre Hiheatro. Les enfants de l’ONG  Ange ont été mis à contribution pour la réalisation de ces dessins. Bien avant cela, le serment de défense des enfants a été résumé en trois grandes thématiques : la maltraitance des enfants, l’exploitation économique et sexuelle des enfants et  la discrimination. Cet atelier a permis aux enfants de faire des exercices afin de pouvoir obtenir à l’aide d’un squelette des vrais dessins et améliorer leurs performances en qualité de production de dessins. Ce tableau illustre le résultat final du travail des enfants. 

Les impressions et réactions des enfants à la fin de l’atelier :

Des enfants en train de dessiner

Droits de l’enfant : des Elèves Officiers d’Active de première année formés

Les officiers lors de la formation

Depuis plus d’une dizaine d’années,  la WAO Afrique participe à la formation des Elèves Officiers des Forces Armées Togolaise sur les Droits et Protection des enfants. Des formations initiées chaque année par l’Ecole de Formation des Officiers des Forces Armées Togolaises (EFOFAT) de Pya, Préfecture de la Kozah.

En effet, du 20 au 22 juillet 2020, une équipe composée de trois Commandants des Forces Armées Togolaises (FAT) et d’une personne ressource de WAO Afrique, a facilité une formation qui a pour objectif de familiariser 63 Elèves Officiers d’Active  (EOA) de 1ère année aux principes Fondamentaux et aux normes juridiques, relatives aux Droits et à la Protection des Enfants avant, pendant et après les conflits armés.

Entraînement des officiers

Durant ces trois jours, les élèves ont été entretenus sur huit modules développés par Save the Children International avec l’appui du Bureau International des Droits de l’Enfant (IBCR) et de la CEDEAO. Comprendre l’enfance, le développement de l’enfant, la nature changeante des conflits armés et leurs conséquences sur les enfants, les instruments juridiques de protection des enfants affectés par les conflits armés, le rôle des différentes composantes d’une Opération de Maintien de la Paix (OMP) multidimensionnelle à l’égard des enfants sont entre autres modules inculqués aux élèves, ce qui leur a permis de comprendre l’importance de protéger les enfants en période de conflits.

Quoi de neuf ? WAO-Afrique au secours des enfants et communauté en cette période de COVID19

Don de kits scolaires en 2019

Nous allons au cours de ce second semestre de l’année 2020 faire une course contre la montre en mettant en œuvre avec les communautés et les enfants un certain nombre d’activités dont 7 activités principales qui auront un impact sur la vie des populations dans cette période de CORONAVIRUS.

Nous pourrions mentionner:

Le guide méthodologique élaboré et le rapport de  l’évaluation de la qualité des services feront l’objet d’une impression et d’une diffusion auprès des partenaires et de tous les acteurs de protection des droits de l’enfant.

Une séance de sensibilisation en 2019

Mouvement au sein du personnel

La WAO a connu en fin 2019 et début 2020 des départs et des arrivées au sein du personnel de l’institution.

Parmi les départs, on note :

au niveau de l’administration M. Amoudji Koffi Saturnin, le chargé du suivi et évaluation et Mme Hlonleamenou Sekpla D. Fleur, l’assistante de direction. 

Au centre, Mme Tchabo Hezo Marie, agent de promotion social (APS) chargée de l’encadrement des enfants ; Mme Konu Mawupemon, psychologue ; Mme Aboh Ama Massan, cuisinière ; M. Bassoh Mendédé, infirmier.

Pour les nouveaux arrivants,

Mme Agoh Ablavi Akouélé D., assistante de direction et caissière ; M. Sallah Kangnivi Ago, chargé du suivi et évaluation ; Mme Adadjo Perle Makafui Amito, psychologue 

Mme Atayaba N’Gbenta Nadège, agent de promotion social ; Mme Tomfaï Hougnablama, cuisinière.

Les parlementaires sans frontières des droits de l’enfant au chevet des enfants de la rue

Les parlementaires sans frontières des droits de l’enfant au chevet des enfants de la rue

Le Directeur Général de la Protection de l'Enfance sensibilisant sur les mesures barrières contre la Covid-19

L’Association des Parlementaires Sans Frontières pour les Droits de l’Enfant (PSF/DE), en collaboration avec Global March et WAO-Afrique ont fait don de vivres et non vivres à une centaine d’enfants de la rue encadrés par l’ONG HALSA International Togo. 

Ce don vise à accompagner les efforts du gouvernement dans la riposte contre la Covid-19 et à conscientiser leurs cibles sur l’existence réelle de la pandémie au Togo. La cérémonie de remise a été couplée d’une sensibilisation aux mesures barrières.

Etaient présents à cette cérémonie de remise une vingtaine de parlementaires avec à leur tête le Président du PSF/DE Togo, le Directeur Général de la Protection de l’Enfance, le chargé de communication à la division de la santé des jeunes et des adolescents, le Directeur de WAO-Afrique et le Directeur de HALSA International Togo, ainsi que de nombreux invités.

Le Président de PSF/DE, l'Honorable Edoh Howanou, remettant un kit à un enfant
fr Français
X