Campagne mondiale pour l’élimination du travail des enfants au Togo : Réunion du Comité Directeur Nationale élargie aux partenaires.

Les participants autour de la table

Ce jeudi 10 juin 2021 s’est tenu dans la sale de conférence du ministère du travail une réunion du comité directeur  national (CDN) avec les partenaires dans le cadre de la campagne mondiale pour l’élimination du travail  des enfants au Togo dans le but de partager les informations sur les lignes directrices de la campagne. La séance  a été ouverte par le mot  de bienvenue de la représentante du (CDN) Madame GALLEY Marceline directrice des normes et des relations internationales au ministère  de la fonction publique  du travail et du dialogue social  .Elle a rappelé  l’importance de l’année internationale pour l’élimination  du travail des enfants , la journée du 12 juin. L’engagement de l’Etat  et son soutien  à la campagne a également été   évoqué par Monsieur  AKAKPO Laoutéma. 

Photo des participants à la réunion
  •  L’ambassadeur pays, Monsieur Cléophas MALLY Directeur de WAO Afrique à son tour a rappelé les objectifs  et a donné  les principes de la campagne a 3 niveaux :
  • La juste part des budgets qui consiste a ce qu’  une partie de budgets  soit consacrée aux enfants travailleurs  afin qu’ils puissent quitter le domaine du travail  et retourner à l’école.
  • Le deuxième principe est la juste part des lois : les enfants travailleurs doivent recevoir leur part de justice et de protection par conséquent il faut pousser  l’Etat à la mise en œuvre et l’application des lois existantes et  à la création de lois  nationale visant a combler les lacunes en matière de travail des enfants 
  • Et la dernière  étape  est la protection sociale « la juste part de protection »  les enfants travailleurs n’ont pas  accès  ou ne bénéficient pas  de nombreuses initiatives financières  pour la protection sociale des enfants ; ce que la campagne veut aujourd’hui  est que ces nombreux systèmes de protections soient élargies aux enfants travailleurs pour que ses derniers soient mieux protégés.                                                La CDN a également invité ses partenaires  à réfléchir sur  cet engagement pour la lutte contre le travail des enfants et  sur des propositions concrètes  a apporter devant le parlementaire
Photo de l'ambassadeur de la campagne, de la Directrice des normes et des relations internationales et de l'inspecteur du travail