Activité récréative avec les enfants du centre Hihéatro

La WAO Afrique dispose depuis 2001 d’un centre de transit qui est le Centre Hihéatro. Il a pour mission d’offrir une assistance aux enfants travailleurs domestiques, aux enfants victimes de traite, d’exploitation, d‘abus et de violences de tout genre.

 Le centre mène des activités socio-éducative, sportive et culturelles suivant son plan de travail dénommé « Programme de vie du centre » pour satisfaire aux besoins des enfants.

Ses activités se réalisent grâce à une équipe dont dispose le centre.

Dans cette logique l’équipe d’encadrement et les enfants organisent une série d’activitée récréative dénommée « Noel en gogo » à l’intention des enfants du centre du 1er Décembre 2020 au 1er janvier 2021, afin de leur permettre de terminer cette année en toute beauté et dans la joie malgré cette pandémie du COVID 19. Certaines activités ont été prévues cette année telles que :

 

Les activités se sont poursuivies ce 05 décembre 2020 au centre Hihéatro par la fabrication des chaussures, sacs et boucles d’oreilles à base de pagne. Cette formation a permis aux enfants de savoir comment faire les sacs, les chaussures et les boucles d’oreilles en pagne.

Notons que cette formation a été très bénéfique pour les enfants car cela peut leur permettre d’exercer une activité génératrice de revenu dans leur vie future.

 

Photo de fabrication de chossure
Produits finis de la formation

Conférence publique pour la célébration des 30 ans de la CDE

Dans le cadre de la célébration des 30ans de la Convention Relative au Droit des Enfants (CDE) , Compassion International Togo en collaboration avec le Ministère de l’Action Social de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation a organisé une conférence publique qui a réuni un certain nombre d’acteurs de la protection de l’enfance dont la WAO Afrique. 

Cette journée était organisée pour faire le bilan des 30ans de la convention relative au droit des enfants. Le thème retenu cette année est : « La CDE 30 ans après : Quel bilan pour la promotion des droits de l’enfant au Togo.»

 La première partie a été consacrée à la visite galerie pour découvrir les talents des jeunes bénéficiaires des centres de démembrement des enfants. Notons que deux jeunes ont réussi à traduire leurs idées de protection des enfants à travers deux tableaux, l’un qui présente l’amour qu’un père et une mère donnent à leur bébé dès sa naissance et l’autre qui dénonce l’implication des enfants dans les conflits armés

La deuxième partie a été consacrée à la présentation des progrès réalisés par chaque acteur invité.

Malgré les efforts faits par le Gouvernement , les Organisations de la Société Civile et les Partenaires, il convient de souligner qu’il reste du chemin à faire car tous les aspects concernant la protection de l’enfant  ne sont pas pris en compte .

Notons que les discussions ont portées également sur les enjeux et les défis . 

fr Français
X