Les parlementaires sans frontières des droits de l’enfant au chevet des enfants de la rue

Les parlementaires sans frontières des droits de l’enfant au chevet des enfants de la rue

Le Directeur Général de la Protection de l'Enfance sensibilisant sur les mesures barrières contre la Covid-19

L’Association des Parlementaires Sans Frontières pour les Droits de l’Enfant (PSF/DE), en collaboration avec Global March et WAO-Afrique ont fait don de vivres et non vivres à une centaine d’enfants de la rue encadrés par l’ONG HALSA International Togo. 

Ce don vise à accompagner les efforts du gouvernement dans la riposte contre la Covid-19 et à conscientiser leurs cibles sur l’existence réelle de la pandémie au Togo. La cérémonie de remise a été couplée d’une sensibilisation aux mesures barrières.

Etaient présents à cette cérémonie de remise une vingtaine de parlementaires avec à leur tête le Président du PSF/DE Togo, le Directeur Général de la Protection de l’Enfance, le chargé de communication à la division de la santé des jeunes et des adolescents, le Directeur de WAO-Afrique et le Directeur de HALSA International Togo, ainsi que de nombreux invités.

Le Président de PSF/DE, l'Honorable Edoh Howanou, remettant un kit à un enfant

Activité récréative organisée au Centre Hihéatro d’Avedji à l’occasion de la journée de l’enfant africain (16 juin)

Activité récréative organisée au Centre Hihéatro d’Avedji à l’occasion de la journée de l’enfant africain (16 juin)

Le mercredi 17 Juin 2020 s’est tenue au Centre Hihéatro de WAO-Afrique, une activité récréative dans le cadre de la célébration de la journée de l’enfant africain dont le thème cette année est « l’accès à une justice adaptée aux enfants en Afrique ». Etaient présent à cette célébration : le personnel, les représentants des médias et les enfants.

L’objectif de cette activité est de permettre aux enfants de se divertir, de leur remonter le moral et de leur redonner confiance en ces moments de Covid 19 où le confinement et le respect des mesures barrières est de mise.

Les activités ont commencé autour de 15 heures avec l’entrée sur scène des enfants au son des tam-tams et des chants. Cet intermède de chants et danses a été suivi d’une sensibilisation sur l’historique de la célébration de la journée du 16 juin, puis il est revenu sur les raisons du thème de cette année proposé par le Comité des Experts de l’Union Africaine : « l’accès à une justice adaptée aux enfants en Afrique ». Il a insisté sur la nécessité de protéger les enfants du fait que ces derniers soient souvent confrontés au système judiciaire en tant que victimes, ou comme témoins parce qu’ils sont en conflit avec la loi ou sont parties prenantes dans une procédure judiciaire.

Une autre partie de la sensibilisation a porté sur la situation sanitaire actuelle liée au Covid 19 et les mesures de sécurité mises en place par les autorités en vue de la protection de la population à savoir :

– La distanciation sociale d’un intervalle d’au moins 1 mètre ;
– Le lavage régulier des mains au savon et l’utilisation du gel hydro-alcoolique ;
– Tousser et éternuer dans le coude ;
– Eviter de se serrer les mains ;
– Le port de masque de protection.

Signalons que ces points ont été relevés par les enfants eux-mêmes lors des échanges interactives. Ceci dénote leur connaissance de la situation actuelle.

La séance de sensibilisation a été suivie d’un concours de danse entre les enfants. A la fin du concours un prix composé de pagnes, de boissons, de biscuits et des bonbons a été remis à chaque enfant.

A l’issue des manifestations, un enfant ayant participé à ces célébrations a déclaré :
« Je suis très contente de cette journée parce que j’ai participé aux préparatifs et à la réalisation ; j’ai appris à mes paires la danse et la chorégraphie que nous avons dansé et moi j’ai eu à danser moi seul ; je suis très fière de moi car dans tout ceci j’ai été lauréate de la compétition des danses et j’ai gagné un pagne. Je remercie vraiment WAO-Afrique et Save The Children pour cette opportunité qu’ils me donnent de m’épanouir au centre Hihéatro. »

Une séquence de la sensibilisation faite par la chargée de programme de WAO-Afrique, Mme Vaida DOTSE

fr Français
X